Bordeaux et Bastia cartonnent, Guingamp surprend Laval / Ligue 2 / Résumé / SOFOOT.com

Après and debut de saison terne, Bordeaux a deroulé contre Rodez et retrouvé le sourire. Constat similaire pour Bastia, sans pitié face à Niort. Un bonheur que ne connaissent pas encore Sochaux ni Annecy, battus d’une courte tête sur les pelouses de Grenoble et Amiens. Mais le match de la soirée avait lieu en Mayenne, où Laval et Guingamp ont régalé le public avec des buts toujours plus fous.

Valenciennes 1-0 Le Havre

But : Hamache (13e) for the VAFC

Dominer n’est pas gagner. Malgré vingt tentatives pour le HAC, against six seulement pour VA, c’est bien le club du Nord qui repart du Hainaut avec la victoire. Un seul pion, l’oeuvre d’Ilyes Hamache qui a envoyé le ballon dans le petit filet opposé. Result, the VAFC intègre provision le top cinq en attendant le duel between Caen et Metz Lundi soir.

Grenoble 1-0 Sochaux

But : Sanyang (32e) for the GF38

Les Lionceaux ne rugissent plus. Passés proches d’un retour en Ligue 1 l’an passé, les Sochaliens peinent à demarrer leur saison. Déjà muets la semaine dernière, ils se sont cette fois-ci inclines sur la pelouse du Stade des Alpes, la faute à un festival d’Abdoulie Sanyang peu après la demi-heure de jeu. Le reste, c’est une histoire de penalty manqué : Maxence Prévot maintient d’abord Sochaux à flot en écartant la tentative de Joris Correa, mais il est imité quelques minutes plus tard par Brice Maubleu, qui se détend sur sa droite pour mettre en échec Aldo Kalulu. 1-1 between the gardiens, mais c’est bien Grenoble qui repart avec les three points.

Rodez 0-3 Bordeaux

Buts : Ignatenko (4e), Bakwa (14e) and De Lima (90e+4) for the Girondins
Expulsion : Bardy (37e) for the RAF


Enfin des sourires in Bordeaux! En déplacement à Rodez, les Girondins ont maîtrisé la rencontre et remporté leur premier match en seconde division depuis 1992. Decisif sur le premier but, une frappe limpide de Danylo Ignatenko, puis buteur sur le second après un gros travail de Fransérgio, Dilane Bakwa a été l’homme-clé des Bordelais offensivement. Pas franchement inquiétés par leurs adversaires et aidés par l’expulsion de Pierre Bardy, averti à deux reprises, les hommes de David Guion ont me droit à la cerise sur le gâteau suite au but, dans les derniers instants, du tout jeune Marvin De Lima . L’operation reconquete Ligue 1 est launched.

Paris FC 2-1 QRM

Buts: Bernauer (6e) and Chahiri (33e) for the PFC // Pierret (79e) for QRM

Si quelqu’un souhaite la definition de sang-froid, qu’il regarde le but de Mehdi Chahiri. Le joueur prêté par le Racing a réalisé un festival en feintant à deux reprises juste devant les cages de Quevilly avant de pousser le ballon au fond des filets. À cet instant, le PFC prenait deux buts d’avance puisque Maxime Bernauer avait très vite fait vibrer Charléty. Victoire sans trembler pour les Parisiens, malgré le penalty manqué de Pierre-Yves Hamel en seconde période, sa tentative trop axiale étant repoussée par Yohann Thuram, et malgré la réduction du score (trop ?) tardive de Balthazar Pierret.

Stade lavallois 1-2 EA Guingamp

Buts : Gonçalves (5e) pour Laval // Barthelmé (56e) and Livolant (74e) for the EAG

100% of pleasure pour ce duel de l’Ouest. Comme à Rodez, Paris ou Niort, le premier but de la partie est rapidement tombé puisque cinq minutes ont suffi à Anthony Gonçalves pour debloquer le tableau d’affichage. Revenu à Laval, son club formateur dans lequel il est resté jusqu’en 2016 avant de faire quelques années à Strasbourg et Caen, Gonçalves fait rugir le Stade Francis Le Basser en representative a merveille de center de Julien Maggiotti. Plus beau but de la soirée ? Il ne sera même le plus beau de cette rencontre, Maxime Barthelmé lâchant déjà a superbe reprise à l’entrée de la surface lavalloise. Mais ce n’est rien compare au probable pion de l’année en Ligue 2 : à presque quarante mètres, Jérémy Livolant voit le cuir lui arrive tranquilrlement et dégaine une demi-volée qui vient se loger dans la lucarne adverse. Elle est la, la veritable league of talent.

Chamois niortais 1-4 SC Bastia

Buts : Boutobba (82eSP) pour les Chamois // Tavares (1e), Magri (2e24e) and Ndiaye (21e) for the Sporting

Il ne fallait pas trainer à l’apéro avant de se rendre au Stade René-Gaillard ce samedi soir. Not pas car l’accès au stade était difficile, mais parce qu’après seulement 24 minutes de jeu, quatre pions avaient déjà été plantés, tous inscrits par Bastia. A quarantine de secondes ont suffi à Dylan Tavares pour ouvrir les hostilités, imitating a minute plus tard par Frank Magri. Le natif d’Agen colle une deuxième prune aux Chamois vingt minutes plus tard, juste après avoir vu son coéquipier Abdoulaye Ndiaye participer à la fête, de la tête. Then there was the niortaise, the penalty of Bilal Boutobba, the multiple of the ends of the filets. Une semaine après son raté contre Laval, Bastia lance definitively sa saison.

Amiens SC 1-0 Annecy FC

But : Arokodare (82e) pour les Amienois

Amiens a l’experience. Face au promu savoyard, les Amiénois ont longtemps manqué de réussite face au but, à l’image d’un énorme manqué d’Ange Chibozo qui a tenté sa chance face à Florian Escales alors que deux coéquipiers avaient le but ouvert à ses côtés. Les Picards poussent finalement un gros ouf de soulagement à moins de dix minutes de la fin du temps réglementaire, moment choisi par Tolu Arokodare pour faire parler sa finition. Deux matches, deux défaites : Annecy prend l’eau.

Pau FC 0-0 Dijon FCO

Par Fabien Gelinat

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.