ce que l’on sait des frappes israéliennes visant le Jihad islamique

The faut remonter à Mai 2021 et la guerre de onze jours pour retrouver un tel level de violences between Israël et les organizations armées de Gaza. Depuis vendredi 5 août, l’armée israélienne men des raids visant le Jihad islamique dans la bande de Gaza, qui ont fait au moins une dizaine de morts. Le groupe Palestine, considered as terrorists by Israel, les Etats-Unis et l’Union européenne, a répliqué avec des tirs de roquette sur l’Etat Hébreu. Voici ce que l’on sait de ce regain de tension.

A l’origin des tensions, l’arrestation d’un chef du Jihad Islamique

A l’origin du retour des violences entre les deux ennemis, un raid mené par les forces de sécurité israéliennes lundi 1er août à Jénine, dans le Nord de la Cisjordanie, au cours duquel elles ont arrêté un chef du Jihad Islamique, Bassem Saadi. In response, the Al-Qods Brigades, the Armed Forces of Jihad, available announcement in a communiqué “la mobilization generale” and l’augmentation de “l’état de preparation des “moujahidine [combattants]pour fair face “à l’agression dont le grand dirigeant cheikh Bassam Saadi et sa famille ont été victimes à Jénine”.

Cette déclaration a fait craindre à l’Etat hébreu des représailles en provenance de la bande de Gaza, enclave controlled by les Islamistes du Hamas et où le Jihad Islamique est très present. Mardi, l’armée Israelienne a ordonné la fermeture de plusieurs routes le long de la frontière avec la bande de Gaza.

Vendredi, peu après les frappes, le Premier ministre Israel Yaïr Lapid a déclaré à la télévision qu’Israel avait “mené an operation de counter-terrorisme precise contre une menace immédiate”. Un porte-parole militaire israélien, Richard Hecht, a presente l’operation comme une “attack preventive” against le Jihad Islamique.

Des membres du Jihad Islamique et des civils tués dans les frappes

Vendredi en fin de journée, l’armée israélienne avait estimé avoir tué 15 combattants du Jihad islamique dans ses frappes ciblant notamment, selon elle, des sites de fabrication d’armes. The ministère de la Santé à Gaza a lui fait état de 12 morts, dont une fillette de cinq ans et l’un of the chief du Jihad Islamique, Tayssir Al-Jabari. Le ministère a également recensé plus de 80 blessings. Israël a continué de bombarder Gaza samedi.

Dix-neuf membres du Jihad islamique arrêtés en Cisjordanie, Selon Israel

Dto un communiqué published samedi, l’armée israélienne a annocé l’arrestation de vingt personnes lOrs d’operations menées par des soldiers et des agents des services de sécurité du Shin Bet dans la matinée en Cisjordanie, “dont 19 sons des membres associés à l’organisation palestinienne terroriste du jihad islamique”.

“Plus de 100 roquettes” launched by the Al-Qods Brigades

Le Jihad islamique a promis vendredi qu’il se vengerait et viserait des villes israéliennes. Sa branch armée, les brigades Al-Qods, a affirmé avoir tiré “plus de 100 rosettes” depuis la bande de Gaza vers Israël, prévenant qu’il s’agissait de sa “première response” in reaction “à l’assassinat du commandant en chef Tayssir Al-Jabari et de ses frères martyrs”.

The Israeli army recenses its côté 70 projectiles tires depuis Gaza, dont ont atterri à l’interieur de l’enclave Palestinienne sous blocus Israel. Aucune victime ni dégât n’ont été identifiés par les tirs de roquettes en Israël, selon l’armée. “La plupart des obus de mortiers tirés par le jihad islamique sont jusqu’à present inoffensives”, explique Charles Enderlin, journaliste et ancien correspondent de France 2 à Jérusalem, sur franceinfo ce samedi.

Des raids qui pourraient durer “une semaine”

A Ramallah, en Cisjordanie, la presidence palestinienne a condamné “l’agression israélienne” et tenu Israël pour responsable de ce qu’elle qualifie de “danger reuse escalade”. Une escalade à laquelle se prepared l’Etat hébreu, d’apres le journaliste Charles Enderlin. “Des units importantes d’infanterie et de blindés sont deployed autour de Gaza pour une eventuelle opération terrestre, 25 000 réservistes sont rappelés, il est question de mettre en place un plan d’evacuation d’habitants des localités… Tous les éléments sont réunis”, at-il decrit sur franceinfo.

Samedi, l’armée Israelienne a declared se prepared à mener des raids durant “un semaine” in the bande de Gaza. Elle precise qu’elle “Ne men pas actuellement de négociations en vue d’un cessez-le-feu”, alors meme que l’Egypte s’efforce d’établir une mediation pour apaiser la situation.

Leave a Reply

Your email address will not be published.