Cinq sentiers de randonnée réputés très dangereux à travers le monde – Edition du soir Ouest-France

La randonnée permet de découvrir de beaux paysages à pied. Mais certains sentiers escarpés s’avèrent très techniques et plutôt risqués. Voici une selection de cinq parcours, réputés très dangereux, à travers le monde.

La pratique de la randonnée n’a jamais été aussi popular. Selon une enquête de la Fédération française de la randonnée pédestre (FFRP), 27 millions de Français ont pratiqué la randonnée ou la marche de loisirs en 2021. Mais de plus en plus de personnes sont en quête de grands espaces, d’evasions hors normes , d’experiences uniques ou de sensations fortes, ​qui poussent les marcheurs à se lancer sur des chemins ou sentiers plutôt périlleux. Relever ces defis « peut parfois s’avérer dangereux »notait la chaine américaine CNN.

De son côté, le site VoyagerLoin a aussi relevé des parcours assez risqués où il convient d’avoir une bonne condition physique. Nous avons retenu cinq destinations a travers le monde or arpenter des sentiers peut s’avérer très technique et donc dangereux.

Lira also : Dix circuits de grande randonnée pour découvrir les plus belles montagnes de France loin de la foule

1. Le mont Huashan (China)

Sur ce sentier, les randonneurs doivent progresser on the planches de bois boulonnées dans la paroi rocheuse. (Photo : Getty Images / iStock)

Grimper au sommet du mont Huashan, situé dans le Nord de la China, qui culmine à 2,200 m d’altitude, est un sacre defi. Ce parcours d’une douzaine de kilometres, pour un denivelé de 1 000 meters, est considered comme l’un des plus dangereux du monde. Le debut d’ascension s’effectue par un escalier en bois à flanc de montagne. Il faut également évoluer sur une corniche moins large que les pieds et s’accrocher à une chain à l’aide d’un harnais et de mousquetons pour traverser des planches de bois brinquebalantes.

2. La crête de Striding Edge (Angleterre)

Le climat changeant du Lake District peut rendre difficile la plus bucolique des promenades. (Photo d’illustration : Alamy)

The national park of the Lake District, in the north-west of the Angleterre, is reflected in the changing climate, which means that it is difficult to walk the moon. L’arête pointue de Striding Edge mène en haut de mont Helvellyn, le troisième plus haut sommet du parc. En été, par temps clair, les vues s’étendent jusqu’en Écosse. Mais pour atteindre le sommet, les marcheurs devront mettre à profit des qualités d’escalade. En hiver, la glace et la neige rendent le parcours très dangereux.

3. Le labyrinths of Canyonlands (États-Unis)

Le parc national des Canyonlands, aux États-Unis, offer de somptueux paysages. (Photo d’illustration : Pixabay)

Située dans l’État de l’Utah non loin de Las Vegas, aux États-Unis, cette randonnée n’est pas une sinécure. D’ailleurs, les autorités du parc national parc national des Canyonlands qualifient cette traversée de “tres difficile”. Amateurs non prepared, s’abstenir. Dénivelés abrupts, rochers glissants, ravins profonds et crues soudaines rendent le parcours très difficile. Les gardes du parc exigent que tous les visiteurs partagent leuurs itinéraires et restent en contact aussi souvent que possible.

4. Amphitheater (Afrique du Sud)

The traversée de l’Amphitheater, en Afrique du Sud, prend plusieurs jours. (Photo : Wikimedia)

On seeing you in the region of Drakensberg, the south-est of l’Afrique du Sud. L’Amphéâtre is a formation rocheuse qui doit sa réputation à son panorama spectaculaire et qui permet de relier l’Afrique du Sud au Lesotho. Ce paysage escarpé s’étend sur des centaines de kilometers avec un sommet à 3 050 metres d’altitude. Il faut plusieurs jours pour effectuer la traversée. Autant dire que pour y parvenir, les randonneurs se doivent d’être aguerris. A veritable trek, in reality.

5. Traversée du Daikiretto (Japan)

Be lancer dans la traversée du Daikiretto, c’est se confronter à des dénivelés et des parois impressionnants. (Photo d’illustration : Wikimedia)

Non loin de Nagano, on the main island of the Nippon archipelago, Honshu, the traversée du Daikiretto peut se révéler très périlleuse. Cette randonnée au cœur des Alpes japonaises est considered comme l’une des plus difficiles du Japon. Et pourtant, cette ascension ne representative que deux kilometres! En general, the faut plusieurs jours aux randonneurs pour en venir à bout, entre escalade de parois verticales abruptes et dénivelés intenses.

Leave a Reply

Your email address will not be published.