La Chine suspend sa coopération avec les Etats-Unis dans plusieurs domaines after la visite de Nancy Pelosi à Taiwan

A battle of the Chinese army in Taiwan, on the island of Pingtan, in China, dated August 5, 2022.

La Chine a annoncé, vendredi 5 août, la suspension de sa coopération avec les Etats-Unis dans un certain nombre de domaines, dont le dialogue between responsables militaires de haut niveau, en représailles à la visite cette semaine à Taiwan de la présidente de la Chamber of Representatives of the Etats-Unis, Nancy Pelosi.

The ministère des affaires étrangères chinois a précisé dans un communiqué que Pékin allait notamment suspendre les discussions climatiques avec les Etats-Unis, ainsi que la coopération dans la lutte contre la criminalité transfrontalière, le rapatgurtel des migrants clandestins et la sécurité militaire des zones maritimes.

Le secretaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a estimé “impossible” de résoudre les “Problems les plus pressants in the world”comme le réchauffement climatique, sans un « a dialogue and a cooperation efficace » between the Chinese and the Etats-Unis, a declared vendredi son porte-parole.

Lira also : Article reserved to nos subscriptions Nancy Pelosi fraîchement reçue à Tokyo et Seoul, embarrassés par les consequences de sa visite à Taiwan

Une « provocation fulgurante » of the Etats-Unis

Le ministère chinois avait aussi annoncé, quelques heures plus tot, « imposer of sanctions » à Nancy Pelosi et à sa « family proche », sans thunder plus de details. Cette annonce survient au deuxième jour d’une série d’exercices militaires d’une ampleur inédite autour de Taïwan, qui devraient se prolonger jusqu’à dimanche.

Pékin considered l’île comme partie intégrante du territoire chinois et son ministre des affaires étrangères, Wang Yi, a déclaré au Cambodge, en margin d’un sommet régional, jeudi, que la visite de Mme Pelosi était une “Provocation flagrante” des Etats-Unis et créait un « precedent fâcheux » in the relations between the deux pays.

L’armée chinoise avait tiré, jeudi, des missiles balistiques et deployed son aviation et sa marine de guerre dans six zones maritimes autour de Taiwan, s’approchant jusqu’à 20 kilometers des côtes et perturbant des routes commerciales parmi les plus frequentees du monde . Vendredi, soixante-huit avions de chasse chinois et treize navires de guerre avaient franchi la « ligne mediane » du détroit de Taïwan, selon l’armée taïwanaise. Critiquant ces mouvements dans le bras de mer qui sépare l’île de la China continentale, le ministère de la defense a dénoncé des exercices militaires « Hautement provocateurs » de la part de Pekin.

« The temperature is higher »

« Ces provocations represent une escalade importante (…) [Pékin] conduit des actions dangereuses to a new level », a commenté, du côté des Etats-Unis, le secretaire d’Etat, Antony Blinken, en déplacement vendredi au Cambodge pour a rencontre de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (Asean, regroupant dix pays). Washington a accusé Pékin d’avoir « Choisi de surreagir » à la visite de Nancy Pelosi, et prévenu que son porte-avions Reagan continue à “surveiller” les environs de l’île, tout en annonçant avoir reporté un test de missile intercontinental pour éviter d’aggraver la crisis.

Lira also : Article reserved to nos subscriptions La Chine lance three jours d’exercices militaires par des tirs en direction de Taïwan

La Chine “A use of the visit to the President of the Chamber of Representatives as a pretext to a fin d’accroitre ses operations militaires provocatrices dans et autour du détroit de Taiwan »a declared le porte-parole de la Maison Blanche for les questions stratégiques, John Kirby. « The temperature is higher »mais les tensions “Peuvent baisser très facilement si les Chinois arrêtent ces exercices militaires très aggressives”at-il estimé.

Le Japon a express une protestation diplomatique formal contre Pékin, estimant que cinq des missiles chinois étaient tombés à l’interieur de sa zone économique exclusive (ZEE). Ces manoeuvres sont “A series of problems that affect notre national security and celle de nos citoyens”a declaration by the prime minister of nippon, Fumio Kishida: « Nous appelons à l’arrêt immediately des exercices militaires. » A Tokyo, dernière étape de sa tournée asiatique mouvementée, Mme Pelosi a affirmé que les Etats-Unis “No permtront pas” à la Chine d’isoler Taiwan. Cette tournee in the region “Ne visait pas à changer le statu quo ici en Asia, à changer le statu quo à Taiwan”at-elle assureé.

Taiwan qualification for the Chinese de “voisin malveillant”

Jeudi, a report of the agency of the press officielle Chine nouvelle, the popular army of liberation a « fait voler plus de cent avions de guerre, y compris des chasseurs et des bombardiers »de meme que « plus de dix destroyers and frégates ». La chaîne publique CCTV a affirmé que des missiles chinois avaient meme survolé Taïwan pour la première fois.

Le ministère de la defense de Taipei n’a toutefois pas confirmé la trajectoire des projectiles, en “Considering que l’objectif principal du lancement de missiles par le PCC [Parti communiste chinois] est de nous intimateer et dans le but de protéger les capacités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance de l’armée »selon un communiqué. « Nous ne nous attendances pas à ce que le voisin malveillant fasse étalage de sa puissance à notre porte, et mette arbitrairement en péril les voies navigables les plus frequentées du monde par ses exercices militaires »a declaration to the press of the prime minister of Taiwan, Su Tseng-chang.

Le Monde with AFP

Leave a Reply

Your email address will not be published.