Les éoliennes offshore de plus en plus puissantes

Toujours plus haut, toujours plus loin (en mer), toujours plus fort. Les éoliennes sont de plus en plus puissantes et l’environnement marin convient bien à cette progression. En mer, il n’y a pas d’obstacles physiques qui puissent empêcher les concepts d’aller taquiner les records, ont expliqué les ingénieurs lors du congrès Seanergy qui s’est tenu au Havre du 15 au 17 juin 2022.

Il ne s’agit pas d’une revolution, mais d’une evolution”

Il ne s’agit pas d’une revolution, mais d’une evolution. En restant compétitif sur la taille de nos pales et en conséquence des mâts, nous produisons de l’énergie avec une puissance constante comprise between 12 and 28 mètres par seconde (m/s)“, explique Matteo Labadini, responsible for sales for la France, l’Italie et la Grèce chez General Electric renewable energy. “Avec des rotors plus grands, nous produisons plus de courant, meme dans les vents très faibles“, to Frédéric Petit, directeur du development at Siemens-Gamesa.

La taille de l’éolienne dernière generation de GE construite à Saint-Nazaire compared aux principaux monuments dans le monde. © GE Renewable Energy

GE is located on the marché de l’éolien offshore in 2015 with a machine of 6 megawatts (MW). L’electricien américain aujourd’hui dans son factory de Saint-Nazaire des pales de 107 mètres pour a hauteur totale de 243 mètres pour atteindre 12 MW. Même progression chez Siemens-Gamesa. En 2014, les premières machines “à entraînement direct” (le rotor entraîne directement le générateur sans boîte de vitesse) developed 6 MW, 8 MW en 2015, 11 MW en 2022. “Nous testons dans notre center d’Osterild au Denmark une éolienne de 236 mètres de haut pouvant atteindre 15 MW et ce nouveau type qui doit arriver sur le Marché in 2024 est déjà prévendu“, assure Frederic Petit.

Des éoliennes bientôt 100% recyclable

Jusqu’où peut-on aller ? In theory, it isn’t pas de plafond and les 20 MW are visible. Reste qu’il y aura des contraintes physiques, pastellement en mer mais plutôt à terre. “Il faut adapter les usines, la chaîne d’approvisionnement, les ports industriels et les bateaux à des éléments de cette taille, ce qui sera necessairement un facteur limitant”, prévient Matteo Labadini. Les managements of the parcs actuels et en project poussent en all cas à la roue. Des éoliennes plus puissantes, c’est l’assurance de produire plus sur un espace moindre et donc d’abaisser drastiquement les coûts de production pour être compétitif sur le marché de l’électricité. Aujourd’hui, l’éolien offshore l’est largement, puisqu’il assure 80 euros le MW alors que le marché actuel il est vrai complete perturbé par le conflit en Ukraine et la hausse du gaz naturel Est à 200 euros le MW. Les gains de puissance peuvent faire esperer un cost à 50 euros le MW d’ici à la fin de la décennie.

Le plus absurde dans l’affaire, c’est que les quatre premier parcs éoliens français ne benéficieront pas de ces progrès puisqu’ils seront équipés avec des éoliennes de 8 MW. This situation is due to additional delays in the attributions of the appeals d’offres data de 2011, you fait principalement des lenteurs administratives et des contentieux juridiques contre ces parcs. Les industriels ont en effet répondu aux propositions de l’État en indiquant la puissance des éoliennes qu’ils comptaient installer. Changer cette prévision de puissance impliquerait de refaire un appel d’offres et donc de reprendre complètement la procédure, avec pour certitude de perdre quelques années de plus. Or, les industriels n’ont pas de temps à perdre. Les parcs sont construits minoritairement sur fonds proper, majoritairement sur prêts bancaires. Il faut donc produce le plus vite possible pour commencer à rembourser.

La course au gigantisme implique par ailleurs l’utilisation d’une masse toujours plus importante de matériaux. If 90% of the oil is composed of recycled metal, then 10% of the remaining material is provided by fabricated materials in composites plus light. “La bonne nouvelle, c’est que nous avons trouvé le moyen de recycler les pales”, s’enorgueillit Frédéric Petit. Les pales d’éoliennes de Siemens Gamesa seront désormais construites à partir d’une combinaison de matériaux coulés ensemble avec de la résine pour former une structure légère, solide et flexible. The structure chimique du nouveau type de résine utilisé permet de the separate efficacement des autres composants en fin de vie. Les premières pales recyclables seront installées cette année sur le park offshore de Kaskasi en Allemagne, opéré par l’électricien RWE.

Leave a Reply

Your email address will not be published.