Les GAFAM siphonnent vos données, on vous explique tout !

News hardware Les GAFAM siphonnent vos données, on vous explique tout !

Si vous pensez que vos données personnelles sont bien gardees au chaud par l’entreprise qui les a collectées, vous vous trompez. Entre la collecte massive d’informations et la revente de celle-ci, les GAFAM siphonnent votre vie privée.

On collecte quoi on the Internet ?

Les companies on the Internet on a huge interest in collecting massive amounts of money. Dans le lot on retrouve des informations personnelles plus ou moins sensibles : on peut notamment citer votre nom, vos adresses, votre date de naissance, votre email, vos photos, votre localisation, votre téléphone, votre numéro de sécurité sociale et surtout votre adresse IP.

On retrouve also les données comportementales. It is necessary to activate your activity online and your interactions on the site. Tous vos achats sur Internet sont enregistrés pour savoir avec exactitude qui vous plaît. Grace à cela, il est possible de personnaliser votre expérience et de proposer les produits idéaux selon vos goûts. On peut y intégrer les données d’attitude qui sont le résultat de la satisfaction client. Il est ainsi possible de savoir le temps passé sur an article et si l’acte d’achat est plus ou moins loin en fonction du prix et du type d’article. Un marchand peut par example connaître votre budget sans meme que vous n’ayez acheté sur son site.

Enfin, la donnée qui permet de savoir qui vous êtes, c’est celle dite “d’utilisation”. Les sites vont create a profil consommateur avec vos interactions sur all the sitevos échanges SMS avec eux et les emails.

Il faut bien comprendre que les sites voient tout ce que vous voyez à l’écran. Lorsque vous appuyez sur un lien qui vous redirige ailleurs, les sites sont au courant.

Les Internet sites regorgent d’astuces pour collector of what is done le plus discrètement possible. L’efficacité et la quality des données sont le principal argument au moment de la collecte. Une donnée incomplete n’a que peu d’intérêt. La collecte se passe durant tout votre temps de connection, meme lorsque vous êtes inactif sur un site. Pour cela les sites utilisent des traceurs, qui comme leur nom l’indique, ils vous suivent et observent chacun de vos movements en ligne.

La seconde method est encore plus fourbe, car elle necessite votre accord. Lorsqu’ an application or a site demande à accéder à your appareil, vous donnez la clé de chez vous. For example, an application demande l’accès à your gallery photo. Entrepreneurship is based on all dans your bibliothèque and analyzer les metadonnées de vos images (information de localisation, the date, l’appareil utilisé, etc). On peut also vous demand d’accéder à your localization. En pensant que l’application ne va l’utiliser qu’une seule fois, vous dites oui. Évidemment, c’est un accès illimité que vous accordez.

Qui vous traque le plus?

On se doute que certaines entreprises ont fait de la collecte d’information une specialité. L’antivirus
McAfee
a d’ailleurs fait a list of sociétés qui siphonnent le plus vos informations. Sans surprise il s’agit principalement de GAFAM. On retrospect six companies :

  • Google : il s’agit du numéro 1 de la collecte de données personnelle. Le groupe en a fait un business en vendant les information clients à d’other companies. Quelque que soit où que vous soyez sur Internet, Google est toujours là.
  • Apple : souvent considered as bon élève dans la collecte de données, la firme de Cupertino n’est pas exempte de défauts. Apple recognizes the données au be d’iOS pour cibler la publicité. The App Store also offers a tracer for personalizing your maximum experience.
  • Facebook : il s’agit là du second roi de la publicité ciblée. Le réseau social collecte from numéros de téléphone, from métadonnées de photos et même vos messages privés. Le but est de vendre cette manne d’information aux publicitaires.
  • Amazon : mauvais élève also dans la collecte massive de données. Amazon a récemment admis avoir récupéré des noms d’utilisateurs, carte de credit, numéro de téléphone, mots de passe voire meme les numéros de sécurité sociale.
  • Microsoft : second moins mauvais élève des GAFAM, Microsoft collecte pour améliorer ses produits. Our research has not been collected in le but d’améliorer le service de Windows.
  • Twitter : le réseau social ne collecte pas directement une masse d’informations. Twitter passe par des applications de sa propre galaxy.

Le meilleur moyen de se prémunir au maximum est de bien regarder avant de cliquer sur un pop-up “accepté de donner l’accès”. Il est évidemment impossible de lire les conditions générales d’utilisation, qui préviennent que vos données sont vendues. La seule solution est d’être vigilant et de thunder un accès temporaire ou uniquement lorsque le service est utilisé de façon active.

Leave a Reply

Your email address will not be published.