Netflix, Disney+, Spotify : with Spliiit, des partages d’abonnements à moindre coût

Le site Spliiit permet de partager ses subscriptions between users, à la manière du covoiturage.
Le site Spliiit permet de partager ses subscriptions between users, à la manière du covoiturage. (©Johann Foucault / actu.fr)

Disney+ for 2.71 euros per month, Apple TV+ for 1.22 euros, media part for 4.20 euros… Avec le site splitvoilà de sérieuses économies à realiser sur ses subscriptions Préférés, en SVOD, musique, jeux vidéos, e-commerce, lecture…

Ceest the “Confirmation of the Subscription”presented by Guillaume Lochard, the three co-founders of the site, launched in 2019 with Jonathan Lanilec and Brice Vincent.

Leur concept : parmi les subscriptions partagés, certain places de ces offers multi-utilisateurs ne sont pas occupied. A la manière du covoiturage, le site favorise la mise en avant des places available dans tous ces subscriptions, auxquels peuvent donc s’abonner votre famille, vos amis, voire d’illustres inconnus.

Comment on marche ?

L’inscription sur Spliiit.com est free et vous permet d’acceder à all un catalog d’offres d’subscriptions, mis à disposition par des particuliers propriétaires de ces services. The site “Secure la mise en relation et le payment en amont pour le propriétaire de l’subscription”, explique Guillaume Lochard.

Pour le nouveau co-subscription, Spliiit s’assure que l’subscription est bien available. Ceest sans commitment. The subscription is available for a month that is renouvelable.

« En moyenne, les co-subscriptions paid 3.41 euros per month for leurs subscriptions », detail Guillaume Lochard. Dans tous les cas, the subscription restera toujours moins cher que si vous aviez souscrit seul à l’offre.

Are subscriptions not available ?

Le catalog current regroupe “150 services in the European Union, 130 in France », for Guillaume Lochard. Parmi ces subscriptions :

Videos : en ce moment sur Actu
  • SVOD : Netflix, Disney+, OCS, Canal+, Salto, Apple TV+, Molotov, YouTube Premium, RMC Sport, Gulli…
  • Music : Spotify, Deezer, Apple Music, Amazon Music…
  • Security : Avast, Norton 360, McAfee…
  • Jeux video : Nintendo Switch, Xbox, PlayStation…
  • Logical : Microsoft 365, Canvas…
  • Lecture : Ouest-France, Le Monde, Le Figaro, L’Equipe, Mediapart, Les Jours
  • Ecommerce : Amazon, CD discount
  • You can also subscribe to Cloud services, which includes some things related to education.

Comment je peux partager mon subscription ?

Si vous êtes propriétaire d’un subscription, il suffit d’indiquer sur le site (il n’y a pas d’appli available) quel subscription vous souhaitez partager, à qui (publiquement ou uniquement à des persons de votre choix, que vous inviterez).

Spliiit décidera du montant de l’subscription partagé. Le système “repose sur un partage équitable des frais d’subscription”, explique Guillaume Lochard. A quoi il faut rajouter une commission de 0.35 euro + 5% per transaction mensuelle.

Quand quelqu’un d’interesse par what is offered to manifeste, vous avez 48 hours pour accepter ou non sa demande.

Comment je peux devenir co-subscribed ?

A l’inverse, if you have an interesting subscription, you have to juste à le sélectionner et renseigner vos coordonnées bancaires si vous optez pour un paiement par carte. Le payment ne sera pas débité tant que le propriétaire n’aura pas accepté votre demande, sous 48 heures maximum.

Une fois que le propriétaire accepte votre demande, deux types de partage d’abonnement Peuvent être proposés, qui dependent des services, comme precise on the site de Split:

  • Le partage de mot de passe (le propriétaire va vous partager ses identifiants de connection). Ex : Canal+, Salto etc.
  • Le partage de lien d’invitation (le propriétaire vous demandera your address e-mail afin de vous inviter dans son subscription). Ex : Spotify, YouTube, Nintendo Switch Online, etc.

A subscription to the limit of the legality?

Si le service est évidemment interesting for les économies à réaliser, «ces sites de partages d’abonnements sont to the limit of the legitimacycar ils encouragement le partage de compte entre inconnus, ce que bien souvent les conditions générales d’utilisation (CGU) tentent de réglementer voire d’interdire », prévient auprès d’actu.fr Jean-Jacques Latour, Responsible expertise and security for cybersecurity (gouvernemental site).

Sollicité sur cette question, Guillaume Lochard nous assure que “de nombreux éditeurs ont donné leur accord”, sans préciser lesquels.

Notre activité est totalement légale et les éditeurs qui n’ont pas donné leur accord ont parfois un double discours entre des CGU qui semblent restrictives (ou inapplicables dans le droit) et un service client qui répond à toute favorablement à toute question sur un partage de compte entre deux personnes vivant a deux endroits différents. Nous avons longuement travaillé et étudié ce point pour être serein à la fois pour nous et pour nos utilisateurs.

Guillaume LochardCofondateur de Spiiit

Selon Jean-Jacques Latour, « s’il n’y a pas eu encore de recours de la part des plateformes », les utilisateurs qui partagent ainsi leur compte pourraient enfreindre leurs CGU, au risque de se faire suppresser leur compte si la plateforme décide de reagir.

Un partage de mots de passe, au risque de piracy ?

Sur Spliiit, 80% of the services référencés sont partagés via invitation par email pour le co-subscription, and 20% of the parts se font via partage d’identifiants, details Guillaume Lochard, according to qu’il est possible, comme sur Netflix ou Disney+, « de creer des profil utilisateurs, […] secured via a code pin personnel ».

Dans le cadre d’un partage grace aux identifiants, nous vous conseillons donc d’utiliser un mot de passe dédié au service que vous partagez !

split

Dans les faits, nombreux sont ceux qui n’ont pas encore ce réflexe, recommandé de manière générale, state Jean-Jacques Latour.

Par principe, un mot de passe doit rester secret. Si vous le partagez avec un inconnu, vous avez le risque de vous faire pirater si vous tombez sur quelqu’un de pas très honnête.

Jean Jacques LatourResponsible expertise and security for cybersecurity

« Nous n’avons pas de cas de piratage, répond Guillaume Lochard, et s’il y avait un risque, nous n’autoriserions pas le partage de ces subscriptions sur Spliiit. »

Partager un service cloud, dangereux ?

Other vigilance avoir, concernant le partage de services de cloud.

« Il est particulièrement dangereux de partager ce type de comptes, alerte l’expert en cybersécurité, car via le cloud, on peut accéder à de multiples services, voire des données personnelles », concludes Jean-Jacques Latour, pour qui « on n’est pas à l’abri d’un derapage ».

Pour répondre à toutes ces questions qui se posent en terms de sécurité, Spliiit met à disposition un blog.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu . En un click, après inscription, vous y retrouverez toute the actuality of vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published.